Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
14 octobre 2020

BRS Microfinance Coop : suffisamment de moyens pour investir davantage

Toute personne qui souhaite devenir coopérateur de BRS Microfinance Coop devra faire preuve de patience pendant un certain temps. En effet, le conseil d'administration a décidé de ne pas émettre de nouvelles parts A pour le moment. Un motif de cette décision est notre volonté, en cette période marquée par le coronavirus,  de redoubler de prudence lors de l'octroi de nouveaux prêts. Nous nous concentrons donc maintenant principalement sur la poursuite de notre collaboration avec les partenaires existants. Or, BRS Microfinance Coop dispose actuellement de ressources suffisantes pour respecter cet engagement. Il n’est donc pas nécessaire de continuer à lever du capital par le biais des émissions de parts. 

LOLC Cambodge - nouveau prêt accordé

L'une de ces institutions de microfinance (IMF) avec qui nous poursuivons la collaboration est LOLC au Cambodge. Un prêt de 1,6 million de dollars sur trois ans a expiré fin mai de cette année. BRS Microfinance a décidé d'accorder un nouveau prêt de 3 ans et de l'augmenter à 2 millions de dollars. Malgré la situation économique difficile du pays, LOLC parvient à maintenir ses services financiers aux personnes à faibles revenus, conformément à sa vision sociale forte, tout en restant une organisation financièrement stable. Cela est en partie dû à leur business model mixte dans lequel ils investissent également dans des taxis locaux (tuktuks), un service qui fonctionne bien.

Effets du coronavirus au Cambodge

Le nombre de personnes atteintes du Covid-19 reste très faible au Cambodge. Le 13 octobre 2020, seules 283 personnes avaient été déclarées malades et le pays n'avait encore signalé aucun décès. C'est une bonne nouvelle pour la population locale, mais les conséquences économiques négatives de la pandémie se font malgré tout sentir. Le secteur du tourisme, très important, souffre beaucoup et cela a un impact sur toute l'économie locale. Des mesures comme la restriction des transports ont également provoqué une spirale descendante.

LOLC - rural et social

LOLC répond à la demande de report de remboursement des clients touchés par les conséquences économiques de la crise du coronavirus. Mais, dans le même temps, LOLC parvient également à attirer de nouveaux clients. Actuellement, LOLC compte environ 300.000 clients, dont 90 % se trouvent dans les zones rurales. Le score élevé de leur performance sociale (91% !) est un atout supplémentaire important dans le choix qu’a fait BRS Microfinance Coop de renforcer la collaboration avec LOLC.