Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
21 décembre 2020

Microvision : assistance à distance

Il y a quelques années, Alpha Peeters a suivi, en tant que volontaire de KBC pour BRS,  le premier cours de formation pour maîtriser l’outil Microvision. Cet outil permet aux institutions de microfinance de planifier facilement un business plan. Alpha a fait cela en raison de son intérêt et de sa conviction dans la microfinance et BRS. Il est donc fermement convaincu qu'il vaut mieux aider les gens en leur apprenant à pêcher, plutôt qu'en leur donnant un poisson. Son engagement à travailler avec Microvision a également été renforcé par le fait que l'outil lui permet e mettre davantage en pratique son intérêt professionnel et son expertise au sein de KBC.   

Au début de cette année, la coopérative d'épargne et de crédit UCMECS du Togo lui a demandé de commencer à travailler avec Microvision. Malheureusement, il n'a pas été possible de travailler sur place avec l'équipe du Togo à Dapaong et tout l'exercice a dû se faire via des sessions en ligne. Mais les résultats de cet exercice sont visibles et le travail est très apprécié. Néanmoins, Alpha voit encore quelques points d’attention dans une collaboration à distance de ce type.

S'il est possible de travailler ensemble sur place, on obtient plus de dynamique : on peut se concentrer pleinement sur l'exercice, entrer en conversation directe avec le partenaire, ce qui permet d'obtenir plus de soutien. Si vous voulez obtenir la même dynamique avec Teams ou Zoom, il est nécessaire que les sessions se succèdent assez rapidement et que l'agenda de chacun soit complètement dégagé pour cela. Vous pouvez ainsi continuer à travailler de manière ciblée.

C'est un défi maintenant que nous ne pouvons pas encore y aller, mais Alpha se réjouit déjà de rencontrer ses collègues au Togo.