Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
08 octobre 2020

BRS plante les graines d’un financement agricole fort

Il était capitaine de l’équipe nationale de football du Sénégal dans les années 90, mais voulait changer le monde, et la microfinance en a été la clé. Aujourd’hui, depuis bientôt 15 ans, il est à la tête de l’U-IMCEC, l'une des plus grandes institutions de microfinance de son pays natal à l’ouest de l’Afrique, et a trouvé en  BRS le partenaire idéal pour développer l’U-IMCEC en matière de financement agricole. Début juillet, le fonceur charismatique Ousmane Thiongane nous a expliqué ce que BRS représente pour son organisation et surtout pour ses clients, comment le coronavirus a accéléré la numérisation 
 et quel regard il porte sur l’avenir.

Le Sénégal est une démocratie stable et un pays en plein développement. BRS n’y avait jusqu’à récemment aucun projet en cours, mais collabore aujourd'hui avec l'Union des Institutions Mutualistes Communautaires d'Épargne et de Crédit (U-IMCEC) pour une période de 3 ans. Cette institution de microfinance coopérative s’occupait à la fin décembre 2019 d’environ 174.630 clients grâce à ses 265 employés et 45 agences.

Une institution financière avec une mission sociale

Ousmane Thiongane : « Nous avons débuté en tant que Caisse d’épargne et de crédit. Nous jouions alors déjà un rôle de précurseur, car les gens gardaient toujours leurs économies dans un placard ou sous leur lit. Aujourd’hui, heureusement, les choses ont changé et nos clients sont, à juste titre, fiers d’avoir un compte bancaire. » « L’U-IMCEC est née d’une ONG qui s’occupe d’enfants en soutenant les mères. C'est pourquoi nous aussi, nous nous adressons essentiellement à ce même groupe cible vulnérable de jeunes et de femmes, tant dans des zones rurales que suburbaines. Nous voulons augmenter leurs revenus et, ce
faisant, améliorer leur bien-être en leur ouvrant l’accès à des services financiers adaptés. »

Toujours plus ambitieux

Ousmane Thiongane : « Nous voulons permettre à un maximum de clients d’accéder à des services financiers toujours meilleurs et adaptés à leurs besoins. Nous sommes en outre très flexibles et, en plus des moyens financiers, nous offrons également des informations sur le marché et facilitons l’accès à des semences ou de l’engrais. Enfin, nous oeuvrons continuellement à la formation de nos clients : nous leur apprenons à comparer des crédits, planifier leurs remboursements et calculer leurs bénéfices. »

L’agriculture, un secteur stratégique

Depuis quelques années, afin de lutter contre l’exode rural vers la capitale Dakar et les grandes villes et agglomérations, le gouvernement sénégalais investit pleinement dans l’agriculture, tant à destination de la consommation nationale que de l’export. L’U-IMCEC a donc décidé de renforcer ses connaissances en
financement agricole et d’apporter aux agriculteurs un maximum de soutien dans leur développement. La coopérative souhaite faire passer le nombre d’agriculteurs de son portefeuille de 20 % à 45 % par le biais de nouveaux produits financiers sur mesure.

voir leurs clients chez eux, une tablette sous le bras ! Nous pouvons ainsi jouer encore davantage la carte de la proximité et nous distinguer de nos concurrents. Pendant le confinement, nous avons également commencé à échanger des SMS avec nos clients afin d’entretenir les contacts. Nous leur en envoyons pour leur anniversaire ou pour les tenir informés de nos services financiers. »

Devenir une référence en matière de financement Agricole innovant

Ousmane Thiongane : « L’U-IMCEC s’est développée pour devenir l’une des plus grandes institutions de microfinance du Sénégal. Nous entretenons de bons rapports avec le gouvernement et les nombreuses ONG actives ici et qui, comme nous, luttent contre la pauvreté... Nous sommes très reconnaissants de ce partenariat avec BRS et souhaitons qu’il se poursuive au mieux, afin que nous puissions nous développer
encore et devenir une référence en matière de financement agricole grâce à nos produits financiers innovants. Et tout ceci, au bénéfice de nos clients, qui méritent un bel avenir. »

Plus d’infos à propos de l’U-IMCEC : www.uimcec.sn