Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
07 mai 2020

Thomas Leysen à propos de la dynamique de BRS

Le top manager Thomas Leysen attache une grande importance au développement durable. Il a donc été particulièrement emballé lorsque, en 2012, il a eu l’occasion, en sa qualité de président du Conseil d’Administration de KBC Groupe, de visiter plusieurs institutions de microfinance (IMF)
au Rwanda pour BRS. Au cours des années qui ont suivi, il est devenu un ambassadeur convaincu tant de BRS que de la microfinance en général. Au moment de quitter ses fonctions chez KBC, Thomas Leysen revient sur la collaboration avec BRS. Avec enthousiasme et considération, manifestement.

Gravés dans la mémoire

« Ma visite au Rwanda en 2012 a vraiment été une révélation pour moi. Tant la beauté époustouflante du pays que le spectre du génocide m’ont énormément touché. En outre, c’est lors de ce voyage que j’ai découvert pour la première fois comment la microfinance fonctionnait dans la pratique. J’avais beaucoup lu à ce sujet, mais ce n’est que lorsque j’ai discuté avec les gens sur place que j’ai pu en cerner le véritable impact. La dame qui possédait un atelier de couture pour fabriquer des vêtements pour enfants, les agriculteurs que nous avons rencontrés sur le terrain... tous restent gravés dans ma mémoire comme de parfaits exemples d’entrepreneuriat.

Des entrepreneurs partout

Ces personnes ont beaucoup de choses en commun avec les entrepreneurs d’ici. Eux aussi veulent réaliser leurs rêves et mettre en place un projet, même si cela se passe dans un contexte différent et à une plus petite échelle. Et comme les entrepreneurs d’ici, ils ont besoin de financement pour cela. C’est ce que les IMF leur proposent. Ces institutions offrent des opportunités à ces personnes et aident les pays à accélérer leur développement économique. Et cela est dans notre intérêt à tous. C’est uniquement de cette manière que nous parviendrons à briser les inégalités et à évoluer vers un monde où chacun a sa place. La microfinance a clairement un rôle à jouer dans cette optique.

Bien plus qu’un chèque

KBC soutient également ce développement par le biais de notre partenariat avec BRS. L’engagement du personnel de KBC constitue un élément important à cet égard. Au départ, c’étaient seulement les
membres de direction pensionnés qui s’engageaient, mais de plus en plus de collaborateurs actifs offrent désormais aussi leurs connaissances et leur expérience pour soutenir les IMF en tant que bénévoles BRS. En partie durant leur temps libre et en partie pendant leurs heures de travail. Une sorte de fifty-fifty. Bien plus qu’écrire un chèque, cela demande de l’engagement. Ce que KBC encourage. Et la banque a également beaucoup à y gagner, car les gens se sentent davantage liés à une entreprise lorsque celle-ci s’occupe de problèmes sociétaux.

Le capital offre des opportunités

L’apport financier de KBC est bien entendu fondamental dans le partenariat avec BRS. Notamment pour la constitution du capital de départ de BRS Microfinance Coop, la coopérative d’investissement qui permet à BRS de soutenir financièrement les IMF. Nos clients peuvent par ailleurs aussi souscrire à des parts de cette coopérative. Dans la vaste gamme de fonds de placement durables que nous leur proposons, il s’agit peut-être d’un produit de niche, mais en tant que pionnier, KBC a une vision large des investissements durables. Ces parts coopératives offrent à nos clients une option supplémentaire.

Et après votre départ ?

Mon départ de chez KBC ne changera rien pour BRS. Le lien entre les deux organisations est structurel. Je ne suis pas essentiel. J’ai simplement essayé de faire ma part avec enthousiasme. Parce que je suis convaincu de l’importance de la microfinance et de la valeur ajoutée qu’apporte BRS. Une conviction que je garderai toujours. BRS possède une belle dynamique. En étant constamment à la recherche de nouvelles manières d’accroître leur impact, ils restent pertinents. Si je peux encore faire quelque chose pour BRS à l’avenir, ma porte leur sera toujours ouverte. »