Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
15 octobre 2019

Agriculteurs entrepreneurs, administrateurs qualifiés

Trees Vandenbulcke est membre de l'équipe Entrepreneuriat coopératif de Cera. Au seinvec le concours de l’’une équipe de direction de KBC, Ivo Schrooten œuvre à la une planification commerciale, stratégique et organisationnelle. Il a récemment suivi un post-graduat en Entrepreneuriat coopératif et une formation chez Cera en matière de bonne gouvernance coopérative. En mai dernier, Trees et Ivo, en duo complémentaire, se sont rendus en Ouganda pour rendre une petite visite à Madfa Sacco. Sacco est l’acronyme de « Savings and Credit Cooperative » et Madfa de « Masindi District Farmers Association ».  

Merci à la coopérative

Ivo : « Madfa Sacco est une coopérative d'épargne et de crédit avec laquelle BRS – via l'ONG Trias – collabore depuis 2017. Ses membres sont essentiellement des agriculteurs locaux. Ces derniers cultivent aussi bien du maïs que du manioc, le tout en élevant bovins et chèvres. Certains d'entre eux ont même un autre emploi à côté, en tant qu’enseignant par exemple. Grâce aux microcrédits, ces personnes peuvent non seulement subvenir à leurs besoins, mais aussi faire du commerce et épargner un peu d'argent. De cette façon, ils sont à même d’envoyer leurs enfants à l'école ou de construire une plus belle maison. Un grand pas en avant. »

Des agriculteurs-administrateurs

Trees : « En tant que membres de la coopérative, ces agriculteurs sont aussi bien clients que propriétaires de Madfa Sacco. Une équipe de professionnels dirige la coopérative, mais les représentants des membres forment le conseil d'administration. De cette façon, ils supervisent les opérations et pilotent la politique et la stratégie.
Le bon fonctionnement de ce conseil est un défi majeur pour de nombreuses coopératives car les administrateurs n'ont pas toujours le bagage adéquat. »

Ivo : « C'est pourquoi Trees et moi-même avons, à la demande du CEO Bob Muzoora, formé ce groupe d'administrateurs afin de les perfectionner dans leur rôle de superviseur et d’administrateur. Sans oublier de définir ce rôle, car être à la fois client et administrateur n’est pas une sinécure. Ainsi, il arrive parfois qu'un membre du conseil d'administration veuille faire approuver une demande de crédit parce qu'un voisin le demande. Alors que cela relève en fait du personnel. »

À chacun sa responsabilité

Trees : « Nous avons clarifié les responsabilités distinctes du conseil d'administration et de l'équipe professionnelle au moyen de jeux de rôles. Nous avons notamment simulé qu'un proche demandait à un membre du conseil d'administration d’obtenir un montant de crédit supérieur à celui qui lui avait été accordé. Une situation familière qui a suscité beaucoup d’enthousiasme. Et le fait que tout le monde n'ait pas réagi de la même manière a donné lieu à une discussion enrichissante. Nous avons également parlé de leur mission de promotion de la participation des membres et de leur responsabilité d'aider à déterminer la voie de leur coopérative. »

Critique

Ivo : « Il est donc important qu'ils tiennent les chiffres à l'œil. Et qu'ils les comparent aux objectifs financiers afin de voir si ceux-ci pourront être atteints. Ce qu’ils n’avaient pas fait... C’est la raison pour laquelle nous avons fait cette étape avec eux. Et contrairement à ce qu'ils pensaient, les résultats ne se sont pas révélés très bons. »

Trees : « Les solutions doivent émaner de l'équipe professionnelle, mais le conseil d'administration doit procéder à une évaluation critique des chiffres. Nous les avons aidés à remettre en question les résultats financiers. »

Les fondamentaux

Ivo : « Pour moi, cette première mission de BRS était un retour aux fondamentaux de la banque et de l’assurance. Le tout dans un contexte complètement différent du nôtre, mais qui s’inspire totalement des besoins fondamentaux des membres et répond à leur situation. C’est extrêmement captivant. »

Trees : « Je reste toujours bouche bée devant le courage de ces gens. Ils continuent d’entreprendre, même dans des conditions difficiles. J'ai également été frappée par leur dévouement pour leur coopérative d'épargne et de crédit. Ils veulent vraiment aller de l'avant avec leur communauté. »